samedi 29 avril 2023

GOUVERNANCE - AI: Comment écrire un livre à trois dans 3 pays différ...

Comment écrire un livre à trois dans 3 pays différents ?


La solution va passer par des solutions collaboratives. 

  1. Teams 
  2. Loop
  3. Outlook et Microsoft 365 (OneNote et OneDrive).
  4. Create et Designer de Microsoft.
  5. Trello  
LOOP

TEAMS

TRELLO

DESIGNER


Trois co-auteurs : 


La rencontre d’un MVP et de deux ex-MVP nous a donner l’envie d'écrire ce livre sur l’Intelligence Artificielle (IA) et Microsoft.



Bonjour c’est Kevin TRELOHAN, J'ai créé en 2020 ma propre entreprise dans le domaine du secteur numérique. Modernize est une entreprise spécialisée sur l'offre Microsoft 365 et plus particulièrement sur Microsoft Teams, SharePoint et Outlook. Mais aussi sur les produits Microsoft Surface que nous utilisons au quotidien. www.modernize.fr J'ai 20 ans d'expérience en tant qu'expert sur les technologies Microsoft. J'ai également une expérience réussie d'expertise technique reconnue pour Microsoft Teams, SharePoint, Outlook et bien sûr la suite Office 365. 





Pierre Erol Giraudy a été consultant et formateur en TIC chez AZEO, ICT7, MEG-JIC, des sociétés spécialisées dans l’implantation de solutions Microsoft Office SharePoint Server (SPS, MOSS) et Gouvernance de Projets. Il a également été MVP, c’est-à-dire un expert reconnu par Microsoft pour ses contributions à la communauté SharePoint. C’est un membre de Microsoft Windows Insider et O365 - EDGE et BING. Il a été président du club SharePoint France (UGSF - UGSM) et il est consultant en veille technologique, et membre du Club d’IA – UGAIA.




Nabil Babaci est avant-tout un passionné de technologies. Il a été auteur, conférencier, ancien MVP SharePoint, Consultant et Entrepreneur sur des domaines d’innovation allant des Smart Cities au développement de plateformes Big Data, Cloud, IOT et AI pour des consortiums Européens. Il occupe actuellement un rôle stratégique chez Hewlett-Packard Enterprise en qualité de Regional Category Manager pour la région Central Europe.

Tous sont co-auteurs et auteurs de plusieurs livres, articles, formations, études et vidéos.

MVP (Most Valuable Professional) est décerné par Microsoft aux personnes qui ont fait preuve d'une contribution exceptionnelle à la communauté Microsoft en partageant leur expertise et leur passion pour les technologies Microsoft.

Le statut de MVP est accordé pour une année à la fois et est renouvelable. Les MVP ont accès à des avantages tels que des invitations à des événements exclusifs, des formations et des supports techniques privilégiés.

CV des Relecteurs – Designer et IA :

Relecteur et Designer  



« Co-Auteurs virtuel » ChatGPT et DALL·E-2 (plus des rôles et des suggestions)





Une belle aventure, nous en sommes à la rédaction des deux Tomes. 



Voici les sommaires.

OpenAI et Microsoft des solutions une gouvernance par des experts. T1.


OpenAI et Microsoft des solutions une gouvernance par des experts. Tome 2.





Les références :


EROL :  



vendredi 28 avril 2023

The Inside Story of ChatGPT’s Astonishing Potential | Greg Brockman | TED



The Inside Story of ChatGPT’s Astonishing Potential | Greg Brockman | TED



#TED #TEDTalks #ChatGPT
In a talk from the cutting edge of technology, OpenAI cofounder Greg Brockman explores the underlying design principles of ChatGPT and demos some mind-blowing, unreleased plug-ins for the chatbot that sent shockwaves across the world. After the talk, head of TED Chris Anderson joins Brockman to dig into the timeline of ChatGPT's development and get Brockman's take on the risks, raised by many in the tech industry and beyond, of releasing such a powerful tool into the world.

If you love watching TED Talks like this one, become a TED Member to support our mission of spreading ideas: https://ted.com/membership

Follow TED! 
Twitter: https://twitter.com/TEDTalks
Instagram: https://www.instagram.com/ted
Facebook: https://facebook.com/TED
LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/ted-...
TikTok: https://www.tiktok.com/@tedtoks

The TED Talks channel features talks, performances and original series from the world's leading thinkers and doers. Subscribe to our channel for videos on Technology, Entertainment and Design — plus science, business, global issues, the arts and more. Visit https://TED.com to get our entire library of TED Talks, transcripts, translations, personalized talk recommendations and more.

Watch more: go.ted.com/gregbrockman


 • The Inside Story ...  

TED's videos may be used for non-commercial purposes under a Creative Commons License, Attribution–Non Commercial–No Derivatives (or the CC BY – NC – ND 4.0 International) and in accordance with our TED Talks Usage Policy: https://www.ted.com/about/our-organiz.... For more information on using TED for commercial purposes (e.g. employee learning, in a film or online course), please submit a Media Request at https://media-requests.ted.com

#TED #TEDTalks #ChatGPT #ai





mercredi 26 avril 2023

Yokosuka devient la première ville du Japon à utiliser ChatGPT pour les tâches administratives

Yokosuka devient la première ville du Japon à utiliser ChatGPT pour les tâches administratives.

Yokosuka est une ville du Japon située sur la péninsule de Miura, dans la préfecture de Kanagawa¹. Elle est bordée par la baie de Tokyo à l'est et la baie de Sagami à l'ouest².

Source : 

Conversation avec Bing, 25/04/2023

(1) Yokosuka — Wikipédia. https://fr.wikipedia.org/wiki/Yokosuka

(2) Yokosuka - Les navires de guerre aux portes de Tokyo - Kanpai. https://www.kanpai.fr/miura-peninsule/yokosuka 

(3) YOKOSUKA : définition de YOKOSUKA et synonymes de YOKOSUKA (français). http://dictionnaire.sensagent.com/YOKOSUKA/fr-fr/ 

Les responsables de Yokosuka, dans la préfecture de Kanagawa, vérifient les textes à l'aide de #ChatGPT à l'hôtel de ville jeudi.  |  KYODO

La ville de Yokosuka, dans la préfecture de Kanagawa, a quelques titres de gloire : elle abrite une importante base navale américaine, c'est le lieu de naissance de l'ancien Premier ministre Junichiro Koizumi et elle prête son nom à une variante locale du curry japonais.

Jeudi, elle a revendiqué une nouvelle revendication en tant que première municipalité du pays à utiliser ChatGPT dans ses bureaux municipaux.

Environ 4 000 employés du bureau du gouvernement municipal de Yokosuka ont commencé à utiliser le chatbot basé sur l'intelligence artificielle, qui a été créé par #OpenAI à la fin de l'année dernière, pour un essai d'un mois dans le but d'améliorer les opérations.

« Avec la diminution de la population, le nombre d'employés est limité. Cependant, il existe de nombreux défis administratifs », a déclaré Takayuki Samukawa, un représentant des relations publiques pour le département de gestion numérique de Yokosuka.

"Nous visons donc à utiliser des outils TIC utiles, comme ChatGPT, pour libérer des ressources humaines pour des choses qui ne peuvent être faites que dans un format de personne à personne."

Cette décision intervient à la suite de la visite du PDG d'OpenAI, Sam Altman, au Japon , qui comprenait une rencontre avec le Premier ministre Fumio Kishida au début du mois, lors de ce qui était son premier voyage à l'étranger depuis le lancement du chatbot. Altman a également annoncé qu'OpenAI viserait à ouvrir un bureau au Japon dans un proche avenir.

À la lumière de la visite, le secrétaire en chef du Cabinet, Hirokazu Matsuno, a déclaré qu'après avoir d'abord répondu aux problèmes de sécurité, le gouvernement s'emploierait à "utiliser l'IA pour réduire la charge de travail des fonctionnaires nationaux". La déclaration de Matsuno est intervenue quelques jours seulement après que le ministre du numérique, Taro Kono, a également évoqué l'utilisation potentielle de l'IA pour les tâches administratives du gouvernement.

À Yokosuka, Samukawa a déclaré qu'une équipe avait été réunie pour réfléchir à la manière dont ChatGPT pourrait être bénéfique pour la ville. Pendant la période d'essai, la ville espère utiliser l'outil pour aider à des tâches telles que la synthèse, la rédaction d'idées pour le marketing et les communications, la rédaction de la base des documents administratifs et le perfectionnement d'un langage facile à comprendre.

Alors que l'utilisation de chatbots a soulevé des problèmes de sécurité , Yokosuka avait également entendu les inquiétudes du grand public concernant les fuites potentielles d'informations personnelles par les membres de son personnel humain.

Cependant, Samukawa a assuré que Yokosuka avait l'intention d'utiliser l'outil conformément à la politique de sécurité typique d'OpenAI.

ChatGPT sera testé parmi les employés de Yokosuka en collaboration avec "LoGo Chat", un service de chat axé sur le gouvernement local déjà utilisé par les employés de Yokosuka.

Quant à savoir si d'autres municipalités pourraient suivre l'exemple de Yokosuka en faisant appel à ChatGPT pour obtenir une aide administrative, Samukawa a déclaré que la ville n'avait pas l'intention de servir d'exemple aux autres gouvernements locaux du Japon.

"C'était juste le bon moment", a-t-il déclaré. « C'est à chaque municipalité de réfléchir à la façon dont elle peut utiliser ces outils.

Yokosuka devient la première ville du Japon à utiliser ChatGPT pour des tâches administratives | L'heure du Japon (japantimes.co.jp)

https://www.japantimes.co.jp/news/2023/04/20/national/chatgpt-yokosuka-trial/?utm_source=www.therundown.ai&utm_medium=newsletter&utm_campaign=amazon-enhances-movies-using-ai



Yokosuka, une ville de la préfecture de Kanagawa au Japon, est devenue la première municipalité du pays à utiliser ChatGPT dans ses bureaux municipaux¹. Le chatbot alimenté par l'IA sera utilisé dans un essai d'un mois pour améliorer les opérations et libérer des ressources humaines pour des tâches nécessitant une interaction en personne¹.

Source : 

Conversation avec Bing, 25/04/2023

(1) ChatGPT Makes Waves in Yokosuka: First AI Chatbot Used in Japanese .... https://www.gizmochina.com/2023/04/25/chatgpt-yokosuka-administration-breakthrough/ Accédé à 25/04/2023.

(2) Yokosuka ChatGPT: The city using AI for government administration | CNN. https://edition.cnn.com/2023/04/21/asia/japan-yokosuka-government-chatgpt-intl-hnk/index.html Accédé à 25/04/2023.

(3) ChatGPT News: Japan's Yokosuka Becomes The First City to Deploy ChatGPT .... https://www.timesnownews.com/technology-science/chatgpt-news-japans-yokosuka-becomes-the-first-city-to-deploy-chatgpt-for-municipal-tasks-article-99657029 Accédé à 25/04/2023.

(4) Yokosuka City introduces ChatGPT on trial basis - NHK. https://www3.nhk.or.jp/nhkworld/en/news/20230420_28/ Accédé à 25/04/2023.



lundi 24 avril 2023

La Commission lance le Centre européen pour la transparence des algorithmes.

 Application du règlement sur les services numériques : 

La Commission lance le Centre européen pour la transparence des algorithmes.

Le Centre européen pour la transparence des algorithmes sera officiellement inauguré demain par le Centre commun de recherche (JRC) de la Commission à Séville, en Espagne.

Le Centre européen pour la transparence des algorithmes sera officiellement inauguré demain par le Centre commun de recherche (JRC) de la Commission à Séville (Espagne). L'inauguration sera marquée par un événement de lancement qui sera retransmis ici.

Cet événement réunira des représentants des institutions de l'UE, du monde universitaire, de la société civile et des entreprises pour discuter des principales difficultés et de l'importance, au niveau sociétal, de disposer d'une surveillance de la manière dont les systèmes algorithmiques sont utilisés. Après un message vidéo du commissaire au marché intérieur, Thierry Breton, les participants se pencheront sur les travaux, actuels et prévus, du Centre européen pour la transparence des algorithmes, notamment grâce à une présentation préliminaire de son potentiel au moyen de démonstrations en direct.

Le rôle du Centre européen pour la transparence des algorithmes dans le cadre du règlement sur les services numériques

Le règlement sur les services numériques impose des exigences en matière de gestion des risques aux entreprises que la Commission européenne a désignées comme étant de très grandes plateformes en ligne ou de très grands moteurs de recherche en ligne. Dans ce cadre, les plateformes désignées devront recenser, analyser et atténuer toute une série de risques systémiques, qui vont de la manière dont les contenus illicites et la désinformation peuvent être amplifiés au moyen de leurs services à l'incidence sur la liberté d'expression ou la liberté des médias. De même, des risques particuliers liés à la violence sexiste en ligne ou à la protection des mineurs en ligne et de leur santé mentale doivent être évalués et atténués. Les plans d'atténuation des risques des plateformes et moteurs de recherche désignés feront l'objet d'un audit indépendant et d'une surveillance par la Commission européenne.    

Le Centre européen pour la transparence des algorithmes fournira à la Commission une expertise technique et scientifique interne pour faire en sorte que les systèmes algorithmiques utilisés par les très grandes plateformes en ligne et les très grands moteurs de recherche en ligne respectent les exigences prévues par le règlement sur les services numériques en matière de gestion des risques, d'atténuation des risques et de transparence. Il s'agit notamment de procéder à des analyses techniques et à des évaluations d'algorithmes. Une équipe interdisciplinaire sera composée d'experts en mégadonnées, en IA, en sciences sociales et en droit, qui allieront leurs compétences pour évaluer le fonctionnement des algorithmes et proposer de bonnes pratiques destinées à en atténuer les effets. Cela sera essentiel pour garantir l'analyse approfondie des rapports de transparence et de l'autoévaluation des risques présentés par les entreprises désignées, ainsi que pour effectuer des inspections de leurs systèmes chaque fois que la Commission le demandera.

Cette mission ne pourrait être accomplie en l'absence d'une capacité de recherche et de prospective adéquate, qui est également inhérente à l'approche du Centre européen pour la transparence des algorithmes. Les chercheurs du JRC utiliseront et feront encore progresser leur expertise de longue date dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA), qui a déjà joué un rôle déterminant dans la préparation d'autres éléments majeurs de la réglementation tels que la législation sur l'IA et le plan coordonné dans le domaine de l'IA, révisé en 2021. Les chercheurs du Centre européen pour la transparence des algorithmes se concentreront non seulement sur l'identification et la gestion des risques systémiques posés par les très grandes plateformes en ligne et les très grands moteurs de recherche en ligne, mais ils étudieront également l'impact sociétal à long terme des algorithmes.

Contexte

Le 15 décembre 2020, la Commission a présenté la proposition de règlement sur les services numériques en même temps que la proposition de règlement sur les marchés numériques, en tant que cadre global visant à garantir un espace numérique plus sûr et plus équitable pour tous. À la suite de l'accord politique intervenu entre les colégislateurs de l'UE en avril 2022, le règlement sur les services numériques est entré en vigueur le 16 novembre 2022. Les plateformes et les moteurs de recherche devaient publier le nombre de leurs utilisateurs actifs par mois au plus tard le 17 février 2023. La Commission analyse actuellement les chiffres ainsi publiés en vue de désigner les très grandes plateformes en ligne et les très grands moteurs de recherche en ligne, qui disposeront de quatre mois à compter de leur désignation pour se conformer à toutes les obligations imposées par le règlement sur les services numériques et, en particulier, pour soumettre leur première évaluation des risques. Le règlement sur les services numériques s'appliquera à tous les services intermédiaires le 17 février 2024; les États membres sont tenus de désigner les coordinateurs pour les services numériques au plus tard à la même date.

Le règlement sur les services numériques s'applique à tous les services numériques qui relient les consommateurs à des biens, services ou contenus. Il crée de nouvelles obligations globales pour les plateformes en ligne afin de réduire les dommages et de lutter contre les risques en ligne, instaure de solides protections des droits des utilisateurs en ligne et place les plateformes numériques dans un nouveau cadre unique en matière de transparence et de responsabilité. Conçues comme un ensemble unique et uniforme de règles pour l'UE, ces règles offriront de nouvelles protections aux utilisateurs et une sécurité juridique aux entreprises dans l'ensemble du marché unique. Le règlement sur les services numériques constitue la première boîte à outils réglementaire de ce type dans le monde et établit une référence internationale pour une approche réglementaire à l'égard des intermédiaires en ligne.

Déclarations de membres du Collège

Dotée d’une expertise pluridisciplinaire, l’équipe du Centre européen pour la transparence des algorithmes va, pour la première fois, regarder sous le capot des très grandes plateformes en ligne et des très grands moteurs de recherche en ligne pour voir comment leurs algorithmes fonctionnent et contribuent à la diffusion de contenus illicites et préjudiciables, auxquels trop d’Européens ont été exposés.

Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l’ère du numérique - 17/04/2023

Nous sommes en train de constituer, au sein de la Commission, une solide capacité de surveillance des entreprises technologiques les plus grandes et les plus innovantes. Le règlement sur les services numériques fournit les outils juridiques permettant d’ouvrir la boîte noire des algorithmes des plateformes. L’expertise technique du Centre européen pour la transparence des algorithmes sera déterminante pour atteindre cet objectif.

Thierry Breton, commissaire au marché intérieur - 17/04/2023

La recherche et la science constituent l’épine dorsale de la transformation numérique. Le règlement sur les services numériques ouvre pour la première fois aux chercheurs l’accès aux données des très grandes plateformes en ligne et des très grands moteurs de recherche en ligne. Dans ce contexte, le Centre européen pour la transparence des algorithmes favorisera la création d’une communauté mondiale de la recherche.

Mariya Gabriel, commissaire à l'innovation, à la recherche, à la culture, à l'éducation et à la jeunesse - 17/04/2023



Pour en savoir plus

Centre européen pour la transparence des algorithmes

Texte du règlement sur les services numériques publié au Journal officiel de l'UE

Questions et réponses sur le règlement sur les services numériques

Page d'information relative à la législation sur les services numériques

Paquet législatif sur les services numériques  

vendredi 21 avril 2023

Microsoft rejoint les Chip-munks et fabriquera ses propres puces IA.

Microsoft rejoint les Chip-munks et fabriquera ses propres puces IA.

Microsoft a rejoint les rangs des fabricants qui veulent fabriquer leurs propres puces d'IA. 

Selon un rapport de The Information, la société est actuellement engagée dans le développement de ses puces IA, appelées Athena, un projet sur lequel le géant de la technologie travaille depuis 2019. 

L'une des principales raisons pour lesquelles Microsoft construit ses propres puces est de réduire ses coûts. Selon le rapport, Athena pourrait éventuellement réduire le coût par puce d'un tiers par rapport à Nvidia. En outre, Microsoft souhaite également réduire sa dépendance à Nvidia. 

Par conséquent, la construction de puces en interne pourrait signifier que Microsoft peut concevoir les puces, son architecture et sa compatibilité en fonction de ses propres besoins ³.

Source : 

(1) Microsoft veut aussi fabriquer ses propres puces et recherche des .... https://commentouvrir.com/blog/microsoft-veut-aussi-fabriquer-ses-propres-puces-et-recherche-des-ingenieurs-sur-linkedin/

(2) Microsoft va équiper ses serveurs avec ses propres puces au grand dam d .... https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/microsoft-va-equiper-ses-serveurs-avec-ses-propres-puces-au-grand-dam-d-intel-20201221 

(3) Microsoft prévoit de concevoir ses propres puces ARM pour Surface. https://www.journaldugeek.com/2020/12/21/microsoft-prevoit-de-concevoir-ses-propres-puces-arm-pour-surface/ 


L'une des principales raisons de l'incursion de Microsoft dans la fabrication de puces est de réduire les coûts, qu'Athena pourrait éventuellement réduire d'un tiers par rapport à Nvidia. Par Pritam Bordoloi

Microsoft veut fabriquer ses propres puces IA. 

Selon un rapport de The Information, la société est actuellement engagée dans le développement de ses puces IA, appelées Athena, un projet sur lequel le géant de la technologie travaille depuis 2019. Actuellement, les puces sont testées par un petit groupe d'employés de Microsoft et OpenAI. Mais ce que nous ne savons pas encore, c'est si et quand Microsoft prévoit de sortir la puce à des fins commerciales.

Jusqu'à présent, pour faire fonctionner ses modèles d'IA, Microsoft s'appuyait sur les puces disponibles sur le marché, dominé par Nvidia. Pour aider OpenAI à former ses grands modèles de langage (LLM) de la série GPT, la société basée à Redmond a également construit un supercalculateur pour OpenAI, alimenté par des puces Nvidia A100.

Compte tenu des progrès rapides dans le domaine, des sociétés d'IA telles que Google, Apple et Amazon ont déjà développé leurs puces d'IA. Google, en effet, a construit un supercalculateur pour entraîner ses modèles avec ses TPU (Tensor Processing Units). Amazon a également ses architectures de processeur Trainium et Inferentia. Il n'est donc pas surprenant que Microsoft marche dans la même voie.

Optimisation des coûts

On estime que la simple formation d'un LLM comme GPT-3 aurait coûté à OpenAI environ 4 millions de dollars. De plus, OpenAI dépense environ 3 millions USD par mois pour maintenir ChatGPT. 

De plus, les GPU utilisés pour exécuter ces modèles sont également très chers. Nvidia, le premier producteur de GPU pour l'industrie de l'IA, vend ses principales puces de centre de données pour environ 10 000 USD. De plus, ses GPU H100 sont vendus 40 000 USD sur eBay. 

Selon certaines informations, le supercalculateur de Microsoft utilise des dizaines de milliers de GPU de centre de données H100 et A100 de Nvidia.

L'une des principales raisons pour lesquelles Microsoft construit ses propres puces est de réduire ses coûts. Selon le rapport, Athena pourrait éventuellement réduire le coût par puce d'un tiers par rapport à Nvidia.

En outre, Microsoft souhaite également réduire sa dépendance à Nvidia. 

Par conséquent, la construction de puces en interne pourrait signifier que Microsoft peut concevoir les puces, son architecture et sa compatibilité en fonction de ses propres besoins. Selon le rapport, Microsoft a conçu Athena à la fois pour la formation et pour l'exécution de ses modèles d'IA.

Le PDG de Microsoft, @satyanadella, a estimé que son entreprise avait le choix : soit payer Nvidia un milliard de dollars, soit faire Athena.

 

Microsoft Joins the Chip-munks, Will Make its Own AI Chips (analyticsindiamag.com)

Que sait-on d'Athena, le projet de Microsoft pour créer ses propres puces dédiées à l'IA ? (01net.com)

Microsoft travaille sur des cartes graphiques dédiées à l'IA qui pourraient rivaliser avec celles de Nvidia (tomsguide.fr)


Microsoft a de nombreux projets d'IA en cours. 

Par exemple, ils ont un laboratoire d'IA où ils explorent, apprennent et codent avec les dernières innovations en matière d'IA. Ils ont également des projets dans des domaines tels que la plateforme cognitive pour l'intelligence située, l'IA à grande échelle, le nez artificiel, CoModGAN et Microsoft Math ¹. Microsoft a également une initiative appelée AI for Good qui vise à utiliser l'IA pour résoudre les défis sociétaux les plus pressants ².

Source : 

(1) AI Lab Projects - Microsoft AI Lab. https://www.microsoft.com/en-us/ai/ai-lab-projects 

(2) Microsoft AI. https://news.microsoft.com/ai/ 

(3) Participate in Microsoft AI for Good Projects | Microsoft AI. https://www.microsoft.com/en-us/ai/ai-for-good-participation 



----------------------------------------------------------

Merci ChatGPT 

"Chipmunks" se traduit en français par "tamias" ou "écureuils rayés".

En terme informatique me donner une definition de Chip-munks : En termes informatiques, "Chipmunks" ne désigne rien de spécifique. Si vous parlez peut-être de "Chipmunk Physics Engine", c'est un moteur physique open source 2D qui permet de simuler les mouvements et les interactions physiques entre des objets dans un environnement de jeu ou de simulation.








GPT pour Excel Word

 GPT pour Excel Word par TALARIAN. Appliquez ChatGPT sur des milliers de lignes Excel à la fois pour réviser, éditer, traduire, classer, rec...